10.03.2021

Le Conseil Fédéral autorise les réunions des groupes d'entraide

La lutte contre la pandémie du Covid impose des mesures restrictives qui ont des effets sur la société, l'économie, et sur la vie de chacun-e. De nombreuses études montrent que la santé mentale en est fortement affectée.

Début mars, le Conseil fédéral a adopté une modification de l'ordonnance Covid, à l'article 6 alinéa i, qui donne une autorisation spécifique pour les groupes d'entraide. En faisant cela, il reconnaît l'importance des réunions de partage d'expériences entre personnes concernées par un même problème ("en parler ensemble, ça aide!") et permet aux groupes établis de se réunir physiquement à partir du 1er mars 2021, avec un maximum 10 participants* (dans les domaines de la dépendance et de la santé psychique, et permettant d'améliorer la santé mentale des personnes concernées).

Il existe plus de 2500 groupes d'entraide dans toute la Suisse. Avec l'adaptation de l'ordonnance, beaucoup d'entre eux sont désormais autorisés à se réunir à nouveau physiquement. Ceci est très important pour la santé mentale !

📌 Pour rester à jour avec les dernières informations :  Suivre les nouvelles directives OFSP